ACF – Association des communes fribourgeoises

Dominique Butty

Etre unies pour plus de force

Grâce à la bonne entente entre l’Association des Communes Fribourgeoises (ACF) et le canton, des discussions, des débats, des échanges sont menées régulièrement pour trouver les meilleures solutions face aux soucis rencontrés dans divers domaines. L’ACF, ayant pour membres les 136 communes du canton, est forte et peut faire entendre sa voix. Pour parler des sujets en cours, Bien Vivre a rencontré Dominique Butty, son président.

Le sujet majeur tient en 4 lettres, RFFA, (Réforme fiscale et financement de l’AVS), qu’en est-il ?

L’Europe et le monde ont mis la pression sur la Suisse pour ses spécialités fiscales. Pour cette raison, il était obligé qu’une réforme soit mise en place. Nous pensions échapper au référendum, tel n’a pas été le cas et de surcroît trop de votants étaient mal informés, uniquement autour du négatif. Aujourd’hui, les dés sont jetés. L’ACF a mis en évidence la problématique sur les finances communales et l’aide étatique va être d’un grand secours même si elle ne comblera pas totalement le manque à gagner. Les mesures prises permettront de limiter au maximum les incidences de ce projet fiscal et de limer au mieux le climat d’incertitude quant aux effets de cette politique.

Pouvez-vous nous parler du désenchevêtrement des tâches entre l’Etat et les communes ?

C’est un chantier pharaonique ! La parfaite entente entre l’ACF et le canton permet de discuter autour de ce sujet et des différents secteurs qui sont impliqués. Concernant les seniors et les compétences du domaine des EMS et celles de l’aide et des soins à domicile, le premier paquet de dossiers sélectionnés touche à sa fin. Maintenant, les bâtiments scolaires ainsi que la pédagogie spécialisée et les institutions pour personnes en situation de handicap sont analysés. Les conséquences des propositions, en termes de coûts, devront faire l’objet d’un accord financier équilibré, de telle manière à pouvoir présenter en consultation une proposition qui désenchevêtre sainement ces domaines, en résumé : qui commande, paie !

Les frais scolaires sont également à l’ordre du jour, comment réagissez-vous ?

L’ACF a réalisé une enquête auprès des cercles scolaires et des associations de CO qui démontre que l’ensemble des coûts pour la scolarité obligatoire comprenant les activités culturelles, sportives et les fournitures scolaires a représenté un montant de CHF 16 millions en 2017. La charge assumée par les parents est de CHF 6 millions. Le Conseil d’Etat a décidé de prendre à sa charge la moitié de cette somme. L’ACF n’est pas d’accord estimant que le montant des fournitures devrait être pris en charge par l’Etat. En contrepartie, il semble tout autant logique que les communes organisent et financent les camps sportifs et culturels. L’ACF défendra cette position dans le cadre de la consultation y relative.

Est-ce que les élus et le personnel communal sont formés pour toujours être au fait des choses ?

Etre élu communal ne s’apprend pas mais s’acquiert en cours de mandat et grâce à l’expérience. Pour soutenir les élus, l’ACF développe une offre de formation. Elle les encourage à suivre les modules de gouvernance mis à disposition par l’Etat de Fribourg, permettant de consolider ou de confirmer les compétences notamment en matière de management, leadership, développement personnel, communication, gestion de projet et de crise. Il en va de même pour les cadres communaux qui peuvent suivre des modules à haute valeur ajoutée et compléter le tout, pour ceux qui le souhaitent, par un nouveau brevet fédéral de spécialiste en administration publique.

L’union des 136 communes est-elle une force durable ?

Suite à deux fusions, qui prendront effet le 1er janvier 2020, de 136 nous passerons à 133 communes dans le canton de Fribourg. Jusque-là notre plus grande force réside dans l’adhésion de toutes à l’ACF ce qui est déterminant pour faire entendre notre voix. Plaines et montagnes n’ont pas toujours les mêmes attentes, raison pour laquelle un groupe de travail a été créé par des communes d’altitude afin de faire valoir leurs propres intérêts. Rien n’est grave mais cela démontre qu’il faut toujours intégrer les attentes de chacun dans nos projets. L’ACF travaille à cette union, à cette écoute de tous dans le seul but de rendre nos communes plus fortes et toujours plus soudées face au quotidien et à l’avenir.

Association des Communes Fribourgeoises

Route de la Croix 45 • Case postale 177

CH-1566 Saint-Aubin

Tél. +41 26 677 04 25

info@acf-fgv.chwww.acf-fgv.ch