AFMC – Association Fribourgeoise des Mandataires de la Construction

Yvan Chappuis

Fondée en 2007 suite à la fusion de deux associations d’architectes AFA et d’ingénieurs civils AFI, l’AFMC est une association à but non lucratif qui représente les intérêts des mandataires de la construction, soit des bureaux d’architectes, d’ingénieurs et de la technique du bâtiment. Forte d’une centaine de membres, elle s’engage pour assurer une saine concurrence ainsi que la relève dans ses métiers. Rencontre avec Yvan Chappuis, architecte, qui partage la présidence avec Jean Imfeld, ingénieur civil et Jacques Spicher ingénieur en Chauffage-Ventilation.

Quelles sont les principales missions de l’association ?

L’association espère grâce à son dynamisme et ses actions menées toute l’année, susciter, entretenir et développer toutes relations utiles entre ses membres, notamment dans les domaines suivants : formation professionnelle, relations de travail, assurances, contrat de mandat, application des normes, coordination des actions avec d’autres associations patronales ou groupements professionnels, et tout autre problème intéressant les membres de l’association. L’AFMC représente les intérêts professionnels de ses membres auprès de ses partenaires, notamment auprès: des administrations, des syndicats et autres associations d’employés représentatives. Elle agit en tant que conseil auprès des administrations et des maîtres d’ouvrages, en particulier dans l’application de la législation des directives et règlements régissant les professions. Elle cultive et maintient à un niveau élevé l’activité et la position de la profession notamment dans ses aspects économiques, techniques et éthiques. Enfin, elle entreprend toutes les démarches utiles pour défendre les intérêts communs des membres, notamment auprès des tribunaux compétents.

Qui sont ses membres ?

Parmi nos membres figurent différentes professions : architecte et dessinateur en bâtiment, ingénieur civil et dessinateur en génie civil, ingénieur projeteur en chauffage et ventilation, en technique du bâtiment sanitaire et en technique du bâtiment électricité.

Chaque année vous organisez un cycle de conférences. Pouvez-vous nous en dire plus ?

L’AFMC organise chaque année un cycle de 3-4 conférences sur des thèmes aussi divers que les nouvelles normes en vigueur, les informations sur le Service des Bâtiment ou des Routes, les informations sur l’Energie, les normes parasismiques et incendie, l’amiante dans le bâtiment, etc… Autant de sujets qui nous tiennent à cœur et qui intéressent nos membres. Ces conférences ont lieu dans le nouveau bâtiment de l’Ecole des Métiers à Fribourg. www.emf.ch

Vous êtes particulièrement actif en matière de formation. Quelles sont les actions mises en place ?

L’AFMC promeut l’apprentissage, soutient la formation professionnelle et participe à des manifestations pour alimenter la filière et faire connaître davantage ses métiers. Chaque année, l’association tient un stand au forum des métiers Start et chaque édition est un grand succès avec plus de 20 000 visiteurs. Notre stand bénéficie d’une importante fréquentation et d’un intérêt certain pour les professions que nous représentons. Si nous avons aujourd’hui énormément de dessinateurs en bâtiments, on note un manque d’apprentis dans les branches techniques du bâtiment qui peine encore à attirer les jeunes. L’un des rôles de l’association est de mettre en avant ses compétences et ses outils techniques pour faire connaître ces branches afin que la relève soit assurée. La prochaine édition de Start aura lieu à Forum Fribourg du 5 au 10 février 2019. www.start-fr.ch.

L’AFMC a soutenu la création d’un Observatoire des marchés publics romand (OMPr), officiellement lancé à Fribourg en janvier 2018. Quelle est sa mission et comment va-t-elle procéder ?

L’OMPr a été lancé par la coordination romande de la SIA et la Conférence romande des Associations d’ingénieurs et d’architectes. Soutenue par l’AFMC et la section fribourgeoise de la SIA, elle a pour objectif d’observer et d’œuvrer à l’amélioration des procédures de passations de marchés de services dans le domaine de la construction sur la base de la transparence et de l’égalité de traitement notamment. Le fonctionnement est simple. Pour chaque procédure publiée, une fiche technique est établie par un analyste de l’OMPr, contenant des commentaires et une évaluation sous la forme d’un smiley vert, orange et rouge. Pour les procédures non-conformes, un contact avec les adjudicataires et organisateurs est établi avant publication, afin de sensibiliser ces derniers aux améliorations et corrections à apporter. Quant aux associations professionnelles, elles sont informées des procédures en route et peuvent décider de faire valoir leurs droits de recours en cas de problème. Le but premier de l’OMPr est l’amélioration de la qualité des appels d’offres de mandataires.

AFMC

Rue de l’Hôpital 15 • CH-1701 Fribourg

Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 03

admin@afmc.ch