AGEMS – Association genevoise des Etablissements Médico-Sociaux

Jean-Marc Guinchard

 

Discuter, partager, débattre pour trouver des solutions

L’AGEMS (Association genevoise des Etablissements Médico-Sociaux) privilégie la discussion et les rencontres pour aborder les nombreux thèmes relatifs aux EMS. Elle mise sur le partage entre ses membres, les autorités cantonales et de nombreux intervenants pour trouver des solutions aux problèmes du quotidien et à ceux auxquels ces établissements devront faire face demain. Pour nous parler de ses démarches et de son approche, Bien Vivre a rencontré, Jean-Marc Guinchard, son secrétaire général.

Quelle est l’histoire de l’AGEMS ?

L’AGEMS, a été créée en 2015. Aujourd’hui, elle compte 7 établissements qui totalisent environ 740 lits. Elle est membre à part entière de Curaviva, association faîtière suisse des EMS, et applique la charte éthique de cette dernière. Elle entretient des contacts réguliers avec la Fédération genevoise des EMS, autre faîtière cantonale, et avec l’Adepag, association des directeurs d’EMS. Bien que n’en étant pas signataire, elle applique la convention collective de travail du secteur, afin de prodiguer aux personnels de ses membres des conditions de travail optimales. Elle s’attache également à rencontrer les responsables de la Direction générale de la santé (DGS) avec qui elle tient à entretenir des relations constructives et ouvertes, tout en souhaitant conserver sa spécificité et son indépendance. Elle a également édité à l’intention de ses membres une Charte de gouvernance, rappelant les principes de base nécessaires à une gestion saine et transparente d’un établissement médico-social, seule à même de garantir un accueil optimal des résidents, ainsi que leur bien-être. Pour finir, elle s’attache également à mutualiser certaines activités comme la formation.

Vous prônez le partage et la discussion, pour ce faire vous organisez des petits-déjeuners autour d’un thème. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Depuis 3 ans, nous organisons effectivement des petits-déjeuners où sont conviés tout autant nos membres que les personnes d’autres EMS. Ils rencontrent un vif succès car ils permettent de discuter autour d’un thème annuel. Pour 2020, il s’agit de « Et si tu étais à ma place ? ». Ainsi, pour le prochain rendez-vous, nous allons faire un atelier de démonstration Age-man. Il s’agit d’une combinaison que l’on enfile et qui permet de se mettre dans le corps d’une personne âgée avec les difficultés qu’elle rencontre physiquement et au niveau de son champ de vision. Pour le second, une personne qui a contracté la maladie d’Alzheimer, depuis peu, viendra en parler tandis que pour le troisième, un directeur d’EMS témoignera du quotidien de ses résidents.

Quels sont vos axes principaux ?

3 axes principaux sont au cœur des actions de l’AGEMS:
• Le développement de stratégies et de synergies dans le but de proposer une mutualisation et ainsi une réduction des coûts pour les EMS membres. De même, des partenariats avec les acteurs principaux comme l’Etat, les assurances, Curaviva et les autres associations cantonales sont développés.
• La promotion et la valorisation des métiers en EMS et leurs formations initiales et continues. L’AGEMS référence les formations existantes et les présente aux EMS membres. Des formations sur-mesure et sur demande peuvent être créées selon les besoins.
• Des réponses claires et ciblées face aux demandes et aux besoins des résidents et de leur famille. Une prise en compte des enjeux à venir et le développement de solutions durables sont ancrés dans la mission principale de l’AGEMS.

Quels sont vos dossiers en cours ?

Avec nos EMS membres, les députés et des associations liées au handicap, nous avons ensemble une réflexion autour des problèmes que vont rencontrer nos établissements à 10, 20 ou 30 ans. La population handicapée ayant une espérance de vie grandissante, elle va se retrouver en EMS. Comment les accueillir, les intégrer… sont autant de questions auxquelles nous devons répondre car il s’agit d’une nouvelle population avec des astreintes spécifiques. Le but n’est pas de toutes les mettre dans les mêmes maisons pour éviter les ghettos mais peut-être de créer des antennes spécialisées au cœur même des établissements existants. C’est à cela que nous réfléchissons tous de concert pour s’adapter au mieux. Par ailleurs, la formation qui est un secteur clé de nos activités est toujours d’actualité. Nous mettons en place, par exemple, des ateliers pour comprendre et mieux connaître la méthode Montessori qui a fait ses preuves chez les enfants et qui est également adaptée, sur certains points, aux personnes âgées. Les idées, les besoins, les attentes ne manquent pas raison pour laquelle en parler, débattre, discuter nous est si primordial !

AGEMS
pa JM Guinchard
Rue de Rive 16 • CH-1204 Genève
jmguinchard@agems.chwww.agems.ch