ANEPP – Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture

Les professionnels de la plâtrerie-peinture du canton peuvent compter sur le travail mené par l’ANEPP pour les soutenir

 

Créée en 1944, l’ANEPP est depuis trois quarts de siècle un véritable soutien pour les entreprises de plâtrerie et de peinture du canton de Neuchâtel qui lui sont affiliées. L’association patronale est active sur de nombreux fronts pour palier aux soucis que rencontrent les plâtriers-peintres dans leurs activités professionnelles. Forte d’un comité qui s’investit beaucoup et de relations étroites avec d’autres acteurs du secteur, les liens sont tissés tant au niveau local, qu’en Romandie et même avec la Berne fédérale.

C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que des entrepreneurs visionnaires avaient compris l’importance de s’unir pour étoffer leurs forces. De ce constat naissait, en 1944, l’ANMPP devenue ANEPP en 2013. 76 ans plus tard, l’Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture défend 69 entreprises affiliées qui comptent environ un peu moins de 400 travailleurs et plus de 90 apprenti(e)s en formation. L’ensemble représente 90% de la masse salariale de la branche soit un total avoisinant les 20 millions de francs. L’engagement, le volontarisme, la force de caractère et les idéaux défendus par les membres des comités qui se sont succédés à la tête de l’organisation patronale ont permis à l’association de devenir un partenaire reconnu par les organisations du monde du travail ; partenaires sociaux ; partenaires commerciaux, partenaires avec les autres associations évoluant dans le bâtiment, centres professionnels, et également par les autorités cantonales et communales. En s’affiliant les entreprises renforcent leur image et s’engagent à respecter un travail réalisé dans des conditions éthiques incluant la moralité, le respect et la bonne application de la convention collective ainsi que celle de la retraite anticipée. Les membres qui s’affilient s’engagent également à exécuter leurs travaux dans les règles de l’art.

Des missions vastes et diversifiées

L’association porte un soin particulier au respect des normes de sécurité et de la prévention des accidents. Pour toutes ces raisons et nombre d’autres, les professionnels, indépendants ou chefs d’entreprise, peuvent compter sur l’ANEPP qui souhaite démontrer à ses interlocuteurs que faire appel aux sociétés membres est un gage de professionnalisme et de sérieux. Ce message elle le promeut, également, auprès du grand public.

Investie sur de nombreux fronts, l’ANEPP est active dans la lutte contre le travail au noir, le dumping salarial, la sous-traitance en cascade. Dans le même temps, elle soutient la concurrence loyale et le libre marché du travail. Le contrôle de l’application et le respect de la convention collective de travail et celle relative à la retraite anticipée font également partie de ses missions principales. A ce sujet, il a été créé, il y a quelques années déjà, l’ANCCT, Association Neuchâteloise de Contrôle des Conditions de Travail, une émanation des partenaires sociaux du bâtiment toutes professions confondues. Les collaborateurs de cette association interviennent sur les chantiers et contrôlent la bonne application des textes contenus dans les différentes conventions, les salaires, les charges sociales et le respect des horaires de travail. L’ANEPP y est très impliquée. Défendre les intérêts de nos membres sur le plan politique et juridique fait partie de nos fondamentaux. Pour exemple, nos problématiques et nos attentes sont régulièrement exposées, lorsque Constructionromande, dont nous sommes proches par l’intermédiaire de la FNSO s’en va rencontrer des parlementaires à Berne. Le lobbying est très important.

L’apprentissage : un avenir assuré

Concernant les apprenti(e)s, il y a actuellement plus de demandes que de places. En moyenne, nos entreprises accueillent une petite trentaine de nouveaux jeunes par année. 90% des apprentis du canton sont engagés au sein des sociétés qui sont affiliées. Le CFC ou l’AFP en poche, ils ne peinent pas à trouver du travail. Certains veulent aller plus loin et suivent des formations continues pour devenir chef de chantier. Au-delà, ils peuvent obtenir un brevet de contremaître et une maîtrise fédérale de peintre ou de plâtrier, les deux formations étant parfaitement distinctes l’une de l’autre. Cependant, le chemin est long, il faut compter 5 à 6 années sous forme de modules, et être disposé à beaucoup s’impliquer. Quoi qu’il en soit, former est important c’est pourquoi l’ANEPP mène des actions en amont pour faire connaître les deux métiers. A cet effet, les professionnels de la branche participent notamment à des salons comme Capa’Cité, des après-midis découvertes ou encore au forum des métiers ainsi qu’aux portes ouvertes du CPMB. Par ailleurs, les partenaires sociaux ont mis à disposition des travailleurs qui souhaitent se perfectionner : Forma2, organe paritaire des métiers du second œuvre pour la formation, la santé et la sécurité au travail. Il est à disposition des entreprises et de leurs ouvriers actifs dans nos métiers. Lors des séances de la commission technique, des suggestions de formations continues avec des intervenants aguerris sont proposées. En fonction de ses besoins, chaque entrepreneur peut y prendre part et en faire profiter ses employés.

Un comité très impliqué

L’ANEPP est pilotée par le comité cantonal qui est composé de 7 membres qui sont chefs ou directeurs d’entreprise. Le comité se réunit 8 à 9 fois par an et débat des sujets en cours. Les rencontres avec d’autres associations, les séances d’information et de formation, les séances de négociation, le soutien aux membres qu’ils soient administratifs ou politiques demandent un réel investissement de la part de chacun. Le président, qui est particulièrement sollicité, est appuyé par un secrétariat qui gère les affaires courantes, les finances et l’administration de l’association patronale. Le bureau patronal met également à la disposition des professionnels un show-room pour papiers peints, il dispose d’une quantité de connexions, de connaissances et de renseignements utiles qu’il met à la disposition de ses membres.

La plaquette-guide de référence en matière de professionnels de la plâtrerie-peinture installés dans le canton de Neuchâtel peut être commandée auprès du secrétariat.

ANEPP
Rouges-Terres 61 • CH-2068 Hauterive
Tél. +41 79 850 36 02, le matin
info@anepp.chwww.anepp.ch