AVDEP – Association Vaudoise des Ecoles Privées

Jean-Louis Dubler

Savoir s’adapter en toutes circonstances

 

Reconnues pour leur sérieux et la qualité de l’enseignement qu’elles distillent, les écoles privées vaudoises ont été confrontées à un paramètre totalement nouveau, durant la crise sanitaire, les cours à distance. En l’espace de quelques jours, sans que jamais le rythme scolaire n’en pâtisse, chaque établissement et chaque professeur ont été plongés dans un monde inconnu où ils ont réussi la performance de ne jamais casser le lien avec les élèves et mieux encore à toujours assurer l’apprentissage. La prouesse ne fait que renforcer leur image et amener de nouveaux parents vers ces écoles. Pour parler de leurs atouts et de leurs engagements, Jean-Louis Dubler, président de l’Association Vaudoise des Ecoles Privées, répond à nos questions.

Comment les écoles privées vaudoises se sont organisées durant le semi-confinement ?

Si les établissements s’intéressaient déjà à l’enseignement à distance avant que la crise arrive, pour autant les choses étaient à l’état de réflexion. Quand nous avons compris que le semi-confinement allait être incontournable, deux semaines avant qu’il soit en vigueur, nous avons tous, dans un temps record, analysé les choses pour avoir les meilleurs outils à notre disposition, comme les plateformes pour les vidéo-conférences pour pouvoir continuer à enseigner. Les professeurs ont su relever le défi et ont été prêt dès le premier jour à reprendre les cours sous une forme inédite à cette échelle. L’échange entre tous a également eu un rôle fondamental pour assurer des cours de qualité qui restaient attractifs. Les établissements, qui s’étaient déjà intéressés depuis plusieurs années à l’enseignement numérique, était bien préparés pour le passage à l’enseignement à distance. Au final, même si les astreintes étaient nombreuses, beaucoup ont vécu cette période comme une expérience enrichissante et intéressante.

Les cours à distance sont-ils restés les mêmes qu’en classe ?

Les programmes n’ont pas été modifiés, par contre les professeurs se sont vite rendu compte qu’il était difficile d’avoir face à soi, par vidéoconférence, plus de 12 élèves. Raison pour laquelle, dans mon école, ils ont décidé de dédoubler leurs classes. Si la tâche était plus lourde, la qualité de l’enseignement restait la même et surtout cela leur donnait la possibilité d’une interaction plus rapide avec chaque écolier car eux aussi ont dû s’adapter. Des plus petits aux plus grands, aucun n’a perdu le rythme car tout a été mis en œuvre pour les occuper à tous moments de la journée.

Pouvez-vous nous parler de la classe inversée ?

Chaque établissement incite ses professeurs à appliquer ce type de méthode qui inverse le traditionnel de l’enseignement. En effet, chacun donne à un élève un texte sur un sujet, inconnu jusque-là, à étudier à la maison. Il doit alors faire des recherches, vérifier ses sources et préparer les questions que sa découverte implique. Une fois en classe, le travail se fait alors par groupes qui discutent, débattent et analysent pour présenter un exposé clair et concis à leurs camarades sur leurs travaux. Cette méthode a plusieurs intérêts car elle demande une implication forte de l’élève puis un partage avec les autres qu’il retrouvera tout au long de sa vie future.

La place des réseaux sociaux et d’internet dans le quotidien des jeunes est très importante. Comment les écoles abordent le sujet ?

Nous proposons des cours de citoyenneté numérique en conviant des intervenants extérieurs qui aident les élèves à discuter et à se livrer quand il le faut. Convier des consultants spécialisés rend la parole plus facile qu’avec un professeur côtoyé au quotidien. Ainsi, sont abordés autant le bon côté des choses avec la manne d’informations qui peut être accessible en un clic et fait de l’ordinateur un outil de pédagogie constructif mais aussi l’obligation que chacun a de vérifier les sources pour s’assurer de la crédibilité des propos. Evidemment, la face noire est également mise sur la table. Il y a plusieurs angles qui sont approchés comme l’importance de faire attention à ce que l’on poste puisque tout reste en mémoire. Une photo dégradante publiée à l’adolescence peut poursuivre une personne toute sa vie, c’est un fait avéré que nous voulons leur faire comprendre au même titre que ceux qui sont confrontés à des insultes ou autres attaques doivent le signaler. Les parents sont également conviés à venir partager et entendre les conseils qui peuvent leur être prodigués par ces mêmes spécialistes lors d’une soirée. En faisant appel à des consultants externes, on constate un échange enrichissant entre parents, élèves et enseignants, raison pour laquelle nous appliquons ce type de rencontres à d’autres sujets de société.

Pour finir, pouvez-vous nous dire en quelques mots, pourquoi faire le choix d’une école privée est réellement intéressant ?

La notoriété des écoles privées vaudoises était là bien avant le semi-confinement et ce, à l’international. Devant l’épreuve traversée, cette notoriété a été renforcée par l’adaptabilité de chaque professeur à ne jamais cesser d’enseigner et de maintenir un contact avec ses élèves. Le quotidien vécu durant le semi-confinement restera gravé dans la mémoire de chaque élève et si, un jour, il doit refaire face à ce type d’événement, il en aura gardé des enseignements très utiles. Ceci, ajouté aux valeurs que nous défendons dans nos établissements, fait qu’aujourd’hui les parents sont ravis de leur choix tandis que d’autres ont compris que nous proposons plus qu’une éducation de qualité, nous offrons aussi des bases solides nécessaires pour le futur des élèves. La Suisse a relativement bien tiré son épingle du jeu durant la pandémie, c’est aussi un autre facteur rassurant pour les parents. Donc pour conclure, si nous additionnons la réactivité de nos écoles au pragmatisme helvète, la sécurité est au rendez-vous, un élément primordial qui renforce l’image de nos établissements.

AVDEP

Route du Lac 2 • CH-1094 Paudex

Case postale 1215 • CH-1001 Lausanne

Tél. +41 58 796 33 00

info@avdep.chwww.avdep.ch