Building Innovation Cluster

Blaise Clerc

 

Pour une construction innovante

Fondé il y a une dizaine d’années, Building Innovation Cluster (BIC), installé à Fribourg, connaît un nouveau dynamisme depuis quelques mois. En effet, soutenu par le canton, il a mis en place une nouvelle présidence et une nouvelle direction et entend bien continuer, et surtout développer, son activité principale qui a pour ambition de réunir le plus grand nombre de professionnels liés à la construction autour de projets innovants.

Les fondamentaux

Building Innovation Cluster est fort de quelques 80 membres, dont des entreprises, des mandataires, des instituts ou encore des grandes écoles, ayant pour point commun la construction. A l’occasion de la législature 2020-2023, un business plan a été soumis au Département de l’Economie afin de redynamiser le Cluster. Accepté, il a pu, sur concours, embaucher un nouveau directeur, Blaise Clerc, qui a pris ses fonctions en décembre 2020.

Les missions

La philosophie de l’association est de mettre en réseau des forces vives pour faire aboutir ou déclencher des projets innovants. Pour ce faire, le BIC organise des workshops, des conférences ou encore des webinaires mettant en présence des personnes de tous horizons mais qui ont la même volonté d’innover. Lorsqu’un de ses membres a une idée en tête, il en parle au BIC qui le met en contact avec des entités à même de collaborer avec lui. Il peut s’agir d’entreprises comme d’écoles qui apportent un soutien par des recherches au développement de ce projet. Quand ce dernier est abouti, le dossier est soumis à INNOSQUARE, avec lequel le BIC collabore. L’entité conseille alors le porteur de projet, supporte sa réalisation et dispose du réseau étendu de ses partenaires.

3 axes stratégiques

Aujourd’hui, le BIC organise son travail autour de 3 axes stratégiques : le financement durable, la rénovation et transformation, et la digitalisation de la construction.

Pour le financement durable, la réflexion tourne autour de 2 approches : les nouveaux modèles d’affaire et l’économie circulaire. Concernant le premier, pour le résumer, il s’agit de trouver des alternatives à chaque projet de travaux en proposant des solutions pensées à long terme et apportant un bénéfice à toutes les parties concernées. Pour le second, dans le cas d’une transformation par exemple, l’utilisation de matériaux recyclés doit être privilégiée au même titre que les artisans locaux.

Concernant la rénovation et transformation, aux vues des objectifs énergétiques 2050 et des lois sur l’aménagement du territoire, l’étendue des travaux à réaliser est très importante. Pour les mener à bien et dans les meilleures conditions, pour valoriser les biens et apporter, au final, une plus-value à leur valeur patrimoniale, le BIC a pour ambition d’apporter des solutions nouvelles et novatrices.

Pour finir, la digitalisation de la construction, une révolution dans le secteur, est certes, compliquée à installer dans les plus petites entreprises mais devient incontournable. Là encore, le BIC joue un rôle majeur devant des technologies qui vont devenir rapidement inéluctables et grâce auxquelles chaque entrepreneur verra la gestion de son quotidien facilitée.

En se concentrant sur ses 3 axes, le BIC entend rallier de nouveaux membres et avec eux faire naître des idées, des projets, des réalisations qui resteront comme des modèles d’innovation.

Building Innovation Cluster
Passage du Cardinal 11 • CH-1700 Fribourg
info@building-innovation.chwww.building-innovation.ch