Christian Brechbühl

Syndic de Morat

«Morat, une ville fière de ses traditions»

Morat, par sa beauté, son cadre de vie, est comme une parenthèse dans le temps. Si l’évolution dans l’avenir est bien perceptible, on sait aussi préserver le patrimoine et faire perdurer des traditions bien ancrées. Atypique par son bilinguisme, la ville devrait encore s’étendre grâce à une nouvelle fusion et voire son nombre d’habitants grandir. Bien Vivre a rencontré Christian Brechbühl, syndic de Morat.

En janvier 2016, Morat fusionnait avec quatre villages, une nouvelle fusion est à l’ordre du jour, qu’en-est-il ?

La fusion de 2016 a permis de regrouper les villages de Courlevon, Jeuss, Lurtigen et Salvenach avec Morat. Nous avons ainsi atteint une population d’un peu plus de 8000 habitants alors qu’auparavant nous n’avions que 6500 habitants. Une autre demande est, effectivement, en discussion avec la commune de Clavaleyres. Ce village est très particulier car il est une enclave bernoise dans le canton de Fribourg. Cette singularité remonte au temps de Napoléon. Proche de Morat, il a fait la demande pour y être rattaché. Le canton de Berne s’est montré très compréhensif vis-à-vis de ce vœu et une mise en consultation de la loi sur l’accueil de la commune municipale bernoise de Clavaleyres par le canton de Fribourg et sa fusion avec la commune de Morat été déposée jusqu’à fin septembre 2017.

Dans le courant de l’année 2018, le parlement cantonal statuera sur cette requête et à la suite, des votations seront prévues dans les cantons de Berne et Fribourg. Si tout va bien et que l’Assemblée Fédérale donne son accord final, la fusion se fera en 2021.

Depuis 2016 et votre réélection, quelles sont vos lignes directrices pour votre ville ?

Si Morat ne compte que 8000 habitants, elle n’en reste pas moins un centre économique et social fort au sein du canton de Fribourg. Je regarde vers l’avenir et le long terme. En matière de développement communal, je souhaite d’une part entretenir et préserver la vieille ville en tant que centre historique et culturel mais aussi faire avancer le projet de zone industrielle au Löwenberg. Celui-ci est soutenu par le canton car il générera des emplois. J’ai à cœur de préserver la qualité de vie qu’ont les habitants de Morat en garantissant l’ordre et la sécurité, en proposant une offre de transports publics adaptée aux besoins, en utilisant de manière optimale les ressources financières et humaines et en veillant à informer et communiquer de manière transparente.

Qu’exerce-t-on comme activité quand on travaille à Morat ?

Beaucoup de personnes qui résident à Morat ne travaillent pas sur place. Parce qu’elles se déplacent chaque jour dans les grands centres voisins pour leurs activités professionnelles, en 2018, l’offre des transports au niveau des trains va être renforcée. Fribourg sera atteignable en 30 minutes de Morat, tout comme Berne et Neuchâtel. Au niveau des bus, nous avons beaucoup de lignes et une bonne desserte ce qui aide à la mobilité douce et permet aussi à tous les jeunes de se rendre facilement dans les écoles et universités des alentours. Morat est partagé au niveau professionnel par 50% d’emplois liés au tourisme, commerce et services, 30% à l’industrie et 20% liés à l’agriculture. Nous comptons quelques importantes sociétés sur notre territoire. Dans le même temps, maintenir une agriculture compétitive et durable est important à mes yeux. La paysannerie tient toute son importance sur place car nous sommes aux portes du Grand Marais, le jardin de légumes de la Suisse.

Une des grandes particularités de votre ville est d’être bilingue. Comment cela s’organise-t-il au niveau scolaire ?

C’est une très grande fierté pour nous d’être bilingue. C’est une manière de construire des ponts et de maintenir cette tradition qui est aussi rare qu’ancienne. Concernant la scolarité, les choses sont très simples. Avant de rentrer à l’école obligatoire, le choix de la langue principale doit être fait et ne pourra pas être modifié. Pour le primaire, environs 900 enfants se côtoient dans notre école de Morat où 80% suivent des cours en allemand tandis que 20% ont opté pour des cours en français. Les professeurs officient chacun dans une seule langue. Au Cycle d’orientation, 200 élèves suivent des cours en français et 400 en allemand. Dans chaque cas, l’autre langue leur est enseignée. Quand les enfants sont de familles étrangères, il est courant qu’ils parlent 3 voire 4 langues différentes, un atout de taille pour leur avenir.

Morat a une vie culturelle et sportive très intense, quels sont les événements phares ?

En toutes saisons, Morat accueille des événements importants qui pour certains sont ancrés dans les traditions comme la Solennité, le 22 juin, qui allie fête de la jeunesse et commémoration de la bataille de Morat. Dès le petit jour, défilé des écoles, cérémonie officielle et autres animations s’emparent de la ville. Tout le monde y participe car les Moratois sont très attachés à cette fête. L’été, la cour du château accueille le Murten Classics qui fête ses 30 ans cette année. Ce festival est reconnu bien au-delà de nos frontières pour la qualité et la diversité des concerts qui y sont donnés. Durant 3 semaines, la variété du programme attire autant les passionnés que les néophytes. Des concerts ont, également, lieu dans des communes des alentours ce qui amène le public à découvrir une musique à laquelle il n’est pas toujours habituée. Chaque année, ce festival connaît un immense succès. A l’automne, au début octobre, ce sont les sportifs qui sont à l’honneur avec la course Morat-Fribourg qui a été créée en 1933. Plusieurs modèles de courses, bien intégrés, sont proposés afin d’avoir le plus grand nombre de participants possible. En 2017, plus de 13 000 inscrits étaient au départ ! Pour la saison d’hiver, au début janvier, un nouvel événement a vu le jour il y a deux ans et la réussite ne s’est pas faite attendre. Le Festival des Lumières, organisé par Morat Tourisme, met en scène la vieille ville, le lac et les rives du lac avec un programme de très haut niveau qui émerveille les visiteurs. Evidemment de multiples autres festivités et animations jalonnent l’année à Morat, ce ne sont là que les plus marquantes. Morat vous propose chaque mois des activités variées et intéressantes. Il vaut toujours la peine de découvrir Morat et sa région.

Commune de Morat

Rathausgasse 17 • CH-3280 Morat

Tél. +41 26 672 61 11

www.murten-morat.ch