Christine Gaillard

Présidente du Conseil communal de Neuchâtel

Une ville qui va devenir une grande commune

Grâce à la probable fusion avec Peseux, Valangin et Corcelles-Cormondrèche, Neuchâtel prend une nouvelle voie et une nouvelle dimension. Connue pour ses formations hautement qualifiées, certaines uniques en Suisse, la ville millénaire bouillonne d’une jeunesse qui, comme tous les habitants, trouve ici un cadre de vie exceptionnel. Culture, animations, sports… tout est pensé pour le bien-être de chacun. Pour nous présenter les atouts et les forces de Neuchâtel, Bien Vivre a rencontré Christine Gaillard, présidente du Conseil communal.

Comment êtes-vous venue en politique ?

Je suis originaire d’Allemagne et par mon parcours professionnel et celui de mon époux, j’ai vécu dans de nombreux endroits comme au Rwanda, en Bolivie, en Amérique Centrale… Toujours pour le travail, nous nous sommes installés à Neuchâtel en 2002. De suite j’ai aimé cette ville et son état d’esprit. Active dans le monde associatif, professionnelle des affaires publiques, en 2008 j’ai figuré sur la liste des Verts puis en 2011 j’ai pu entrer au Conseil communal où j’ai toujours été reconduite. Je m’y occupe plus précisément de l’urbanisme, de la mobilité, de l’environnement et de la politique d’énergie. Jusqu’en juin 2019, je suis à la présidence. Je me retrouve devant plus de travail mais la ville est passionnante, c’est donc un vrai plaisir.

Comment vit-on à Neuchâtel ?

On a la chance d’y allier qualité de vie et innovation. C’est une ville réellement ouverte sur le monde et qui a le sens de l’accueil. Je sais de quoi je parle, je l’ai vécu ! C’est une ville d’histoire, également, qui a énormément de cachet. Il y règne comme un « air du Sud » grâce au lac même si, et c’est un privilège, on atteint les 1000 m d’altitude en rien de temps grâce au funiculaire. Ici tout est à portée de main que l’on parle de culture, d’innovation, d’enseignement. Dans ce cadre, la ville est riche de formations uniques autour de domaines très pointus comme la microtechnique ou encore l’hydrogéologie et tout ce qui a trait à la recherche de l’eau sans oublier le droit de la santé et les formations en climatologie. Université, EPFL, laboratoire des horloges atomiques sont des mannes de futurs grands diplômés. De ce fait, il y a beaucoup de jeunes à Neuchâtel et la vie qui va avec, que nous soutenons dans de nombreux domaines. Les familles ne sont pas en reste, pour citer un exemple rare ailleurs, chacune qui travaille peut obtenir une place en crèche et il en va de même pour le pré et le parascolaire. La Ville de Neuchâtel est également très active dans la promotion du sport, de la culture, favorisant le vivre-ensemble. Il se passe toujours quelque chose. En résumé, Neuchâtel est vraiment une ville agréable pour mille et une raisons.

Autour de quels sujets tournent les grands projets ?

Le projet de parc des Jeunes-Rives se discute depuis 8 ans et va enfin avancer puisque le vote définitif donnant le feu vert au début des travaux va se dérouler courant 2019. Le but est d’améliorer l’accès au lac et de repenser cette vaste étendue en poumon vert de la ville. Plusieurs étapes seront nécessaires mais il est temps de lancer les choses. Concernant la mobilité, une politique axée sur le transfert de la voiture vers les transports publics nous a menée à offrir à chaque jeune, jusqu’à 25 ans, un bon cadeau annuel qu’il reçoit à domicile, d’une valeur de 250 francs, qu’il utilise pour le train, le tram, le bateau ou le bus, à sa guise. C’est un grand succès. On promeut également le vélo et pour ce faire « Neuchâtelroule » a vu le jour. Moyennant 60 francs par an et 30 francs pour les étudiants, chacun a accès à des vélos en libre service que l’on trouve dans la ville comme dans toutes les communes du littoral. Vérifiés chaque jour, ils sont en parfait état et plus de 75 000 locations ont été comptabilisées en 2018, et ceci va toujours crescendo. Des places de parking, la sécurisation, des pistes cyclables… sont également à penser pour un plus grand développement encore. Dans un autre registre, nous travaillons autour des soucis liés aux changements climatiques, dans un quartier spécifique pour commencer. Nous y installerons des surfaces plantées, des potagers urbains, des arbres et des revêtements au sol réduisant le cumul de chaleur. C’est une première boîte à outils pour tester l’impact des mesures. A ceci s’ajoute notre volonté de faire sortir et profiter de notre ville chacun de nos concitoyens. Pour les plus âgés, nous avons installé, sur des parcours qu’ils aiment fréquenter, des bancs et des sièges relais où ils peuvent s’arrêter et se reposer. Tout le monde est enchanté de ces réalisations. Pour finir, dans le plan d’aménagement de la ville à venir, nous souhaitons, entre autres, valoriser les cheminements verticaux, nombreux à Neuchâtel. Pour cela, nous mettrons l’accent sur la rénovation des escaliers, des murets et des jardins avoisinants, une manière, également, de soigner la biodiversité.

La fusion, un renouveau pour Neuchâtel ?

C’est une très bonne nouvelle que cette fusion soit en voie d’aboutir grâce au vote positif des habitants de Peseux. Sans vouloir préjuger de l’issue du recours qui a été déposé, la commune de Neuchâtel passerait de 34 000 à 45 000 habitants et de 1800 à 3000 hectares. C’est un travail qui court sur des années et qui va porter ses fruits. Les acteurs des 4 communes se connaissent très bien et nous voulons aller dans le même sens. Maintenant, nous espérons pouvoir mettre en place les choses afin d’être prêt pour 2020, année des élections et pour le 1er janvier 2021, date officielle de la fusion. C’est une magnifique dynamique qui doit être profitable à tout le canton.

Ville de Neuchâtel

Faubourg de l’Hôpital 2 • CH-2000 Neuchâtel

Tél. +41 32 717 77 12

www.neuchatelville.ch