Fleury SA

Innover pour se diversifier

Installée à Bienne, la société Fleury SA s’est fait connaître grâce à son concept modulo qui permet de combiner les modules d’usinage et d’assemblage pour organiser une ligne de production selon les besoins. Pour ceux qui souhaitent sous-traiter la fabrication de leurs ébauches, elle les réalise dans des délais particulièrement courts tout en assurant une qualité irréprochable. Pour continuer à être innovante, l’entreprise regarde vers le futur avec pour ambition de se développer vers d’autres marchés.

Un ingénieur hors pair

En 1962, Claude Fleury, ingénieur, dépose un brevet pour un cylindre hydropneumatique conçu comme unité d’alimentation d’unités de traitement pour la production de platines et ponts de mouvements horlogers. Première mondiale pour ce système unique qui permet alors l’usinage de petites pièces. Devant le succès, en 1964, il crée une société qui prend de l’ampleur puisqu’il vend des centaines de ces appareils connus aujourd’hui sous le nom de modulo. Jusqu’en 1992, année de la cession de Fleury SA, il n’a de cesse d’innover et d’apporter des améliorations à son brevet. Le repreneur, Gérard Isler introduit une nouvelle offre en proposant aux entreprises horlogères, la sous-traitance. Dans le même temps, il a l’idée de créer le concept « modulo » ou mettre plusieurs modules indépendants dans une ligne et les connecter grâce à un système de transport. Avec l’arrivée d’un de ses fils après son départ à la retraite, la société a toujours cette même philosophie d’innovation.

Répondre aux besoins de l’horlogerie par la sous-traitance

Fleury Industries, filiale de Fleury SA, a été créée en 2015. Elle est établie au Tessin à Balerna où elle usine les composants complets sur son parc de machines modulo. Elle propose un panel de solutions comme la fabrication d’ébauches de 100 à 100 000 pièces/an, des ébauches brutes, décorées et/ou galvanisées, de l’empierrage et garnissage automatique, du montage de mobiles automatiques et la décoration comme le perlage et la côte de Genève. Grâce à ces machines modulo (5 lignes de production représentant environ 25 machines), elle garantit un coût optimal pour chaque grandeur de lot et produit des pièces finies, sablage et lavage se faisant en interne. Autre point fort de la société, le respect des délais. Ainsi deux mois après une commande, elle peut livrer des pièces de série, quelque soit la finition outillage et la programmation, ce qui est relativement rare pour ce type de travail. Grâce à cette réactivité et des coûts optimisés, cette filiale produit différentes pièces horlogères pour de nombreux clients.

modulo, des machines révolutionnaires

Activité principale de Fleury SA, la commercialisation des machines modulo, dirigée par Thomas Deeg, représente 90% de son chiffre d’affaire qui se réalise principalement en Suisse, au Japon et en Allemagne. Ce concept se connaît peu de concurrence ou sous la forme de machines plus grandes et plus chères. En détenant un quasi monopole, la société a une forte implication sur le marché. Aujourd’hui, elle propose deux modèles : modulo classique 3 axes qui est spécialement dédié aux moyennes séries jusqu’à 100 000 pièces par an et modulo HP au contraire utilisé pour les grandes séries. Grâce à chacun, les clients peuvent usiner des platines et des ponts en un seul passage, sans étampe de rectification, 24 heures par jour et 7 jours sur 7. La capacité de la ligne est toujours adaptée à la taille du lot à produire. modulo garantit des temps de réaction courts, tout en minimisant les coûts de production. Les différents modules avec une ou deux unités d’usinage sont la base du concept. Tous peuvent aussi bien travailler individuellement qu’être combinés entre eux. modulo HP présente une solution multi-process d’usinages composée de 6, 8, 10 ou 12 stations. Parfaitement adapté aux grandes séries, il peut être composé de différentes stations pour un maximum de souplesse.

Penser au futur en élargissant le champ des possibilités

Aujourd’hui, les machines modulo sont pratiquement à 100% utilisées par l’horlogerie. Fleury SA a pour ambition de développer un nouveau produit, modulo5, pour répondre aux attentes d’autres secteurs tels que l’automobile ou encore le médical. Dans le même temps, cette future innovation, en cours de développement, assurera de nouveaux marchés en Europe et en Asie à la société. Le concept modulo5 diffère peu de ceux existants puisqu’il pourra combiner les modules d’usinage et d’assemblage tout en restant compact et ainsi prendre peu de place au cœur des ateliers. Encore en phase d’étude, il devrait arriver sur le marché en 2022 au plus tôt et être composé de 5 axes assurant la confection de pièces plus complexes. A ceci s’ajoutera en cas de besoin un système de lubrifiant pour les outils de coupe. Depuis 1964, Fleury SA associe son nom à des produits révolutionnaires dans l’univers de la machine-outil. Nul doute que modulo5 pérennisera ce savoir-faire et ouvrira de nouveaux horizons à la société toujours en quête de l’excellence.

Fleury SA

Rue de Granges 11 • CH-2504 Bienne

Tél. +41 32 328 03 03

info@fleurysa.chwww.fleurysa.ch