Fondation WOSTEP

« Swiss made » around the world

Créé en 1966, le WOSTEP à Neuchâtel prodigue des formations qui lui valent d’être reconnu à l’internationale en matière d’horlogerie. Professionnels, formateurs, passionnés, élèves, tous trouvent ici des cursus créés spécialement pour leurs besoins ou sur-mesure. Pour une période courte ou sur plusieurs mois, chacun acquiert un savoir-faire helvète, référence prisée dans le monde entier. A ceci s’ajoutent des collaborations avec 14 écoles implantées dans différents pays à travers le monde.

La genèse de WOSTEP

En 1966, différents horlogers ont l’idée de créer une école qui leur permettrait de former des personnes pour répondre aux besoins du secteur service client et ce, pour le monde entier. En venant à Neuchâtel, elles suivraient des programmes aux standards suisses, un gage en matière de qualité. Fondation depuis 2006, le WOSTEP bénéficie du soutien de grands noms de l’industrie horlogère suisse dont les sociétés membres, Swatch Group, Patek Philippe, LVMH, Groupe Richemont, Rolex, Chopard et Audemars Piguet qui en assurent la gouvernance. Support à l’industrie suisse, la Fondation WOSTEP est plus connue à l’étranger que dans le pays. Pourtant, elle y propose un enseignement à la pointe et qui est destiné à répondre aux besoins également au niveau local.

Un enseignement de qualité pour tous

Par les formations générales et les cours sur-mesure qu’elle propose, la fondation accueille tout autant des élèves, des professionnels, des passionnés que des formateurs d’autres écoles. Les cours sont dispensés par des professeurs aguerris aux métiers de l’horlogerie qui savent faire preuve de polyvalence. Dans des locaux lumineux bénéficiant d’une magnifique vue sur le lac de Neuchâtel, chacun a à sa disposition un matériel performant.

Les formations générales

Aujourd’hui, 2 formations, en horlogerie et polissage, sont certifiées à la fin des cursus. La formation de 3000 heures sur 2 années accueille 8 élèves. Devant la demande, la sélection se fait par concours. Seuls les meilleurs sont retenus. Durant toute la période, par modules, ils abordent toutes les facettes du métier d’horloger et sont plusieurs fois soumis à des examens pour s’assurer de l’acquisition des savoirs. Parallèlement, pour ceux qui le souhaitent, il est possible de fabriquer sa propre montre de poche, la montre-école W01. En fonction du résultat, cette dernière peut faire l’objet d’un dépôt de brevet COSC. Quand arrive la fin des deux années, afin d’obtenir le certificat, un dernier examen, reprenant tout ce qui a été étudié, est organisé. L’acquérir est gage d’emploi. Autre option proposée, unique au monde et sur une durée de 4 mois, la formation d’opérateur en polissage SAV. Par groupes de 4, les participants acquièrent le savoir-faire pour rhabiller, assembler et désassembler les composants d’une boîte et d’un bracelet. Là encore, un examen final permet de certifier cette formation.

A la carte

Devant les besoins et les demandes, la Fondation WOSTEP propose différents programmes autour des techniques horlogères, sur des périodes courtes, qui permettent aux professionnels de venir peaufiner leur savoir, se perfectionner ou les développer avec de nouvelles connaissances. Toujours par petits groupes, elles sont menées par un formateur aguerri. Sont ainsi proposés : l’approche des différentes techniques liées au polissage pour gagner en autonomie et productivité ; un cours de lapidage qui permet de se perfectionner dans ces techniques ; une initiation au polissage pour découvrir ce monde et acquérir des notions de base ; un cours de perfectionnement en réglage de précision ; l’étude des chronographes dédiée à ceux qui souhaitent travailler sur des produits de haute qualité ; l’acquisition d’une bonne connaissance de base du tournage en profitant au maximum du Tour Schaublin 70, machine polyvalente et pour finir, un programme permettant aux horlogers en charge de la formation d’obtenir les clés d’un enseignement efficace.

Les nouveautés

Dès 2020, une formation de 1800 heures, sur une année, va être mise en place à Neuchâtel. Elle permettra d’acquérir une pratique complète pour intégrer les plateformes de SAV et faire du démontage-remontage. De même, en collaboration avec la FHH (Fondation de la Haute Horlogerie) de Genève, toutes les personnes ayant des emplois liés au secteur, comme les vendeurs ou encore les services des ressources humaines, pourront participer à une journée de formation afin de découvrir les différentes facettes des métiers de l’horlogerie et du polissage.

Une reconnaissance mondiale

La Fondation WOSTEP collabore avec 14 écoles, à travers le monde, spécialisées en horlogerie ou dans les reconversions. En leur fournissant les programmes des formations 3000 et 1800 heures, le Swiss Made s’étudie tout autant en Asie qu’en Suède. A la fin de chaque cursus, un formateur de Neuchâtel et des auditeurs de l’industrie horlogère suisse se rendent dans chacun des établissements afin de faire passer les examens et délivrer les certificats à ceux qui réussissent. Toujours être à l’écoute des besoins, adapter son offre en fonction des attentes, élargir les partenariats dans le monde, diffuser le plus largement possible le savoir-faire et la qualité suisses sont les volontés de la Fondation WOSTEP, une référence dans son domaine.

Fondation WOSTEP

Rue des Saars 99 • CH-2000 Neuchâtel

Tél. +41 32 729 00 30

wostep@wostep.chwww.wostep.ch