IGT – Institut de Génie Thermique

Pour des énergies durables

 

Unité de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD), l’Institut de Génie Thermique (IGT) fait partie du département des Technologies Industrielles (TIN). Créé en 1999, il compte une trentaine de collaborateurs et regroupe aujourd’hui 3 groupes thématiques de compétences travaillant en étroite relation avec l’économie dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Sa mission : participer à la formation d’ingénieurs performants et répondre aux besoins en efficience énergétique des entreprises.

Développeur de solutions industrielles

La Recherche appliquée fait partie des principales missions de l’IGT. Travaillant en collaboration avec les industries, les instituts de recherche, les Hautes Ecoles d’ingénieurs (HES et EPF), les associations, les administrations et les collectivités publiques, il œuvre au quotidien à la création de solutions performantes et respectueuses de l’environnement dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Des domaines représentés par trois groupes thématiques de compétences, soit : énergétique du bâtiment et solaire thermique, bio-énergies et thermique industrielle.

Une mission formatrice

Une autre part importante de l’activité de l’Institut de Génie Thermique consiste en des tâches d’enseignement. Actif dans la formation des futurs ingénieurs dans la cadre des formations Bachelor et Master proposée par la HEIG-VD, il propose également des postformations MAS et CAS dans le domaine de la physique et de l’énergétique du bâtiment, des écobilans ou de la thermique industrielle. Des formations destinées aux ingénieurs et collaborateurs techniques désirant parfaire leurs connaissances.

Les dernières formations de l’IGT

Afin de compléter son offre de formation, l’IGT propose depuis peu des ateliers sur des thèmes très spécifiques, soit la récupération de chaleur, le stockage de chaleur, le lavage industriel CIP-SIP, le séchage, les mesures et incertitudes, … Ces formations s’adressent aux ingénieurs de projet, au personnel d’exploitation, aux auditeurs énergétiques, … Quant aux autres formations certifiantes, elles sont toujours d’actualité, tels que le CAS CAD (Chauffage à distance), le CAS Bois-Energie et le CAS Optimisation énergétique dans l’industrie et les entreprises. « Ces formations sont aussi destinées à des ingénieurs souhaitant donner une nouvelle orientation à leur carrière dans le cadre de nouvelles lois sur l’énergie aux exigences particulièrement strictes », explique Nicolas Weber, directeur de l’IGT.

Trois grands défis énergétiques

Aujourd’hui, l’institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bio-énergie, à savoir la biomasse comme combustible, la méthanisation de la biomasse. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires, et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle, à savoir l’optimisation énergétique de la production thermique et de l’utilisation des procédés.

Institut de Génie Thermique

Avenue des Sports 20 • CH-1401 Yverdon-les-Bains

Tél. +41 24 557 75 94 • Fax +41 24 557 75 19

igt@heig-vd.chwww.igt.heig-vd.ch