International School of Neuchâtel

Ecole privée d’études préscolaires et primaires bilingues

Au cœur de la ville, plus de 120 enfants, âgés de 2 à 12 ans sont scolarisés à l’Ecole Internationale de Neuchâtel. Depuis 2016, Christelle Audebrand a repris la direction de l’établissement et assure la pérennité de ce cadre d’enseignement bilingue français-anglais en immersion, selon la méthode Montessori. Des nouveautés viennent étoffer une offre unique où la pédagogie est basée sur l’autonomie de l’enfant et son épanouissement.

Une jeune directrice très motivée

Rien ne prédestinait Christelle Audebrand à devenir directrice de l’Ecole Internationale de Neuchâtel. Dotée d’un CFC de cuisinière et d’une formation comptable, c’est en restauration, qu’elle entre dans le monde de l’entreprenariat, en tenant un établissement avec son époux pendant plus de 7 ans. La naissance de sa première fille l’amène à chercher un travail dont l’horaire est plus compatible avec une vie de famille. En 2014, elle est embauchée en qualité d’assistante administrative et comptabilité à l’école. L’environnement lui plaît, le contact avec les enfants ainsi que la pédagogie la passionnent. C’est une vraie révélation pour elle. Lorsqu’en 2016 l’école est à vendre, elle n’hésite pas et en reprend les rênes. Rien n’est à changer, il lui faut seulement s’adapter en proposant des nouveautés émanant de demandes de parents. Activités extrascolaires plus importantes et création de l’Atelier pour faire ses premiers pas au sein de l’école sont à son actif.

Une pédagogie différente

Avant toute chose, la base de l’Ecole Internationale de Neuchâtel à laquelle enseignants comme dirigeants veillent scrupuleusement, c’est le respect. Il est un fondement tout comme la tolérance. Ce ne sont pas ici de vains mots. Ils font partie d’un ensemble qui doit mener chaque enfant à construire son futur, idéalement dans un monde où ces valeurs ont une signification. A ceci s’ajoute la méthode Montessori, créée par Maria Montessori, il y a plus de 100 ans, et qui pourtant n’a pas changé et fait toujours ses preuves. A la différence de ce que proposent les enseignements traditionnels, ici l’enfant est considéré dans sa globalité, comme un individu à part entière doté de sentiments, de sensibilité et de talents spécifiques, en résumé, un individu unique. Tout est mis en œuvre pour leur permettre d’évoluer librement dans le cadre d’objectifs d’apprentissage clairement définis, à leur rythme et dans le respect de l’individualité au sein d’un groupe. L’école s’adapte à la cadence de l’enfant et non l’inverse. Le but est d’amener chacun à son plein potentiel. Dans le même temps, tout est fait pour que rapidement il ait confiance en lui. Cette confiance acquise, il est plus motivé, il a plus de plaisir à apprendre et tout ceci sans stress. A l’Ecole Internationale de Neuchâtel, les leçons sont individuelles ou données à des petits groupes d’enfants.

De nombreux thèmes abordés

125 enfants composent les différentes classes. Agés de 2 à 12 ans, ils sont encadrés par une douzaine d’enseignants qui officient en anglais et français. Conformément aux principes de la méthode Montessori, ils sont répartis dans des classes aux effectifs adaptés avec des groupes d’âges mélangés. Dès 2 ans, la première étape pour l’acclimatation aux deux langues s’effectuent grâce à la vie pratique et au sensoriel. Puis vient le temps d’aborder plus largement les grands thèmes comme le langage et l’expression orale tant pour le français, l’anglais que l’allemand, les mathématiques, la géométrie, la biologie sous tous ses aspects comme la zoologie, le mouvement avec le sport et la coordination ainsi que l’histoire-géographie. Toutes les classes sont bilingues français-anglais par immersion, avec un enseignant francophone et un enseignant anglophone présents en permanence. Pour les degrés primaires, une assistante soutient le travail des enseignants et aide à gérer l’ambiance et la vie de la classe. Grâce au matériel pédagogique Montessori qui ne pose pas de limite de langage, les résultats sont excellents quelle que soit la langue de l’élève. Plus d’une vingtaine de nationalités différentes au sein de l’école et les résultats prouvent que l’apprentissage fonctionne à merveille. Les enfants scolarisés depuis le début de leur cursus au sein de l’école, ont un excellent niveau et une grande adaptabilité. C’est sans problèmes, qu’à la fin de la 8e Harmos, ils réintègrent un autre système.

Adapter les temps libres

Devant la demande, Christelle Audebrand a développé les activités extrascolaires, en plus de l’offre déjà existante de parascolaire, et mis en place de nombreuses activités pour plaire à tous. Menées par des personnes externes mais toutes professionnelles dans leur domaine, il est ainsi proposé pour le sport de l’aïkido ou de l’éveil corporel. Pour approfondir les connaissances d’une manière plus ludique, l’anglais et l’italien sont abordés avec des jeux, des conversations dans le but d’acquérir du vocabulaire supplémentaire. Côté musique, le chant, la guitare et une chorale sont également à l’honneur ou pour ceux qui ont envie de décompresser, la méditation en pleine conscience est proposée, sous forme de 8 leçons, par un professeur agréé. Quand vient le temps des vacances, à certaines périodes, l’Ecole Internationale de Neuchâtel ouvre ses portes. Les principes d’autonomie, de respect, tous les fondements sont toujours présents. Ainsi chaque enfant du groupe va faire les courses et gère le budget, fait soi-même ses sandwichs de retour à l’école et part pour une journée de balade en forêt ou ailleurs pour toujours mettre en éveil ses sens, sa curiosité et son intérêt !

Initier les plus petits à la méthode Montessori

Pour les parents désireux d’inscrire leurs enfants à l’Ecole Internationale de Neuchâtel, sa directrice, Christelle Audebrand a créé l’Atelier. Depuis août 2018, il permet, aux 2 à 4 ans, une première approche, une première immersion toute en douceur.

Retour sur les fondements de la méthode Montessori

Cette méthode est une pédagogie de renommée mondiale. Elle se concentre sur l’enfant, ses motivations, une approche essentielle pour lui permettre de développer au maximum ses potentialités, de prendre confiance en lui et dans les autres et surtout lui donner envie d’apprendre. Parce que chaque enfant est plus ou moins réceptif à certains apprentissages en fonction de certaines phases de sensibilité liées à son développement, l’environnement préparé ainsi que l’enseignant jouent un rôle essentiel dans la construction du savoir et de l’identité de l’élève. A l’Ecole Internationale de Neuchâtel, les classes sont organisées de telle sorte que l’enfant puisse accéder quand il le veut, aux activités qui l’intéressent. Une liberté qui favorise sa concentration.

Adapter les bases pour les plus jeunes

Comme il n’est jamais trop tôt pour acquérir les bases de son futur, l’Atelier est une magnifique opportunité pour les plus jeunes. Adapté à leur rythme, à la carte, il propose une approche ludique encadré par une éducatrice formée à la méthode Montessori. Ainsi, chaque matin de 8 h à 12 h, les enfants font leurs premiers pas à l’école, s’initient à l’anglais par le jeu et s’entraînent au quotidien à développer leur autonomie. Pour les plus jeunes, l’Atelier est un endroit parfait pour prendre soin de soi et aller vers la propreté. Ils développent également leur motricité globale et leur motricité fine. Ils peuvent, aussi, participer à des activités créatrices manuelles variées. Quand le temps le permet, des animations en extérieur sont au programme. Un ensemble varié et constructif auquel s’ajoutent les fondements de la méthode Montessori comme le développement de la confiance en soi, le respect des autres et de l’autonomie.

International School of Neuchâtel

Rue de Sainte-Hélène 50 • CH-2000 Neuchâtel

Tél. +41 32 721 43 88

info@isneuchatel.comwww.isneuchatel.com