Katia Babey

Présidente du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds

Préparer un futur prometteur

Avec ses plus de 38 000 habitants, La Chaux-de-Fonds vit au rythme horloger depuis des décennies. Au cœur de la nature, cette ville n’en est pas moins fortement dépendante de la géopolitique. Avec une économie qui s’est fondée essentiellement sur l’horlogerie et les savoir-faire qui l’entourent, nous sommes tributaires de la bonne santé de l’économie mondiale, déclare Katia Babey, présidente du Conseil communal et directrice de la jeunesse, des affaires sociales, des sports et de la santé (DJASS). Avec de grands projets à venir, la Commune se prépare à de nombreux changements positifs. Katia Babey explique à Bien Vivre les enjeux en cours et futurs.

Parlez-nous de votre parcours politique et du Conseil communal

Native de La Chaux-de-Fonds, j’ai d’abord fait du droit. J’ai souhaité m’investir en politique, car pour moi tout est politique, que l’on souhaite avoir de l’eau potable ou une salle de sports, cela passe par des décisions politiques. Je suis donc entrée, il y a 18 ans au Conseil général de la ville et lors des dernières élections communales de 2016, j’ai été élue en tant que Conseillère communale. C’est ma première législature. Le Conseil communal se compose de 5 membres, 2 socialistes comme moi, une PLR, un popiste et un UDC. L’entente est bonne car nous travaillons avant tout pour la Ville et ses habitants.

Quel regard portez-vous sur La Chaux-de-Fonds ?

C’est une ville incroyable, improbable selon certains, située à 1000 m d’altitude, elle est née grâce à l’horlogerie, ce qui a permis un développement très important et attiré des personnes de différentes origines. Une communauté juive, puis des Italiens, des Portugais, des Espagnols sont arrivés et ont construits avec les habitants la cité telle qu’on la connaît aujourd’hui. Nous avons été l’une des villes les plus riches de Suisse. L’offre culturelle s’est développée ainsi que les infrastructures sportives, un grand nombre d’entreprises étaient familiales. Puis la crise des années 70 est arrivée et avec elle les difficultés cycliques, mais nous sommes convaincus que nous réussirons à passer le cap. La Chaux-de-Fonds est reconnue pour ses savoir-faire, de plus, notre classement à l’UNESCO avec notre voisine du Locle est une grande fierté.

Quels sont les dossiers en cours ?

Les projets qui seront déployés ces prochaines années visent à améliorer la qualité de vie de nos citoyens. En voici quelques exemples :

Le Bois du Petit-Château, où nous avons déjà un zoo ouvert gratuitement au public. Nous entendons développer le lieu en rénovant un bâtiment existant qui va accueillir le Musée d’histoire naturelle actuellement fermé. L’ouverture est prévue pour 2020 et dans ce même espace naturel, il y aura donc un Musée, un Zoo, un Vivarium et une grande aire de jeux pour les enfants, une cafétéria, une boutique. C’est un complexe idéal et inédit pour promouvoir la biodiversité et la connaissance de la nature et c’est un lieu parfait pour les familles.

Nous travaillons également à la rénovation de la piscine des Mélèzes, c’est l’une des plus grandes de Suisse par le parc qui l’entoure. Elle accueille entre 70 000 et 90 000 personnes par an durant ses 4 mois d’ouverture à la belle saison. Son toboggan de 3 pistes est l’un des plus grands du pays. Pour ce faire, nous allons procéder par étapes et entreprendre les travaux nécessaires afin de la rendre encore plus attractive et plus écologique. Dans l’ensemble, nous portons beaucoup d’attention à nos installations sportives, culturelles et urbanistiques qui sont un atout majeur de notre ville.

Notre politique de stationnement va être également revue. En effet, nous devons repenser notre centre par rapport aux grands travaux à venir, tels que les contournements routiers et la ligne ferroviaire qui nous l’espérons sera directe avec Neuchâtel. Ces grands ouvrages rendront La Chaux-de-Fonds accessible plus facilement pour tous, et par la même occasion, notre ville plus attractive encore. Nous avons des logements à des prix abordables et des projets de constructions sont en cours. Ils devraient trouver preneurs, notre qualité de vie est indéniable, nous avons de l’espace pour habiter, pour travailler, pour étudier, pour se cultiver, pour se bouger !

Quelle est la situation économique de la ville ?

Le budget 2019 prévoit un déficit de CHF 6,8 millions. La situation financière reste préoccupante mais la reprise conjoncturelle et les projets en cours, nous permettent d’appréhender l’avenir avec une certaine dose d’optimisme. Les entreprises embauchent plus facilement et des projets de construction de nouvelles entreprises sont en cours. L’horlogerie et la microtechnique sont nos moteurs, ils doivent aller bien pour que nous soyons plus sereins et les indicateurs sont encourageants.

Quels vont être les grands moments festifs en 2019 ?

La Chaux-de-Fonds est une ville qui bouge, il s’y passe toujours quelque chose. Cette année, nous allons, entre autres fêter les 100 du HCC, club de hockey mythique de notre ville. En mai, nous vivrons notre incontournable Fête de mai qui existe depuis 37 ans. C’est l’occasion de goûter à nos vins et d’en acheter, mais aussi de participer au marché aux puces géant, de voir des spectacles, faire la fête ! Le 27 juin, nous célébrerons nos 10 ans d’inscription à l’UNESCO pour notre patrimoine horloger en collaboration avec Le Locle et avec l’appui de l’Etat. Cela se déroulera durant 4 jours et cela promet d’être festif, culturel et animé. Il s’y ajoutera une édition exceptionnelle d’un événement qui attire les foules : la Biennale du patrimoine horloger. Début août, plus de 100 000 personnes investiront la ville durant 7 jours pour la 26e édition de la Plage des Six Pompes, le plus grand festival des arts de rue d’Europe. Le dernier week-end d’août, la Braderie-Horlofolie’s aura lieu comme tous les deux ans. Relevons encore que le premier week-end de décembre, quelle que soit la météo, plus de 3000 coureurs participeront à La Trotteuse-Tissot et ses multiples courses à pied pour les grands comme les petits. Les occasions ne manqueront pas de faire la fête !

Ville de La Chaux-de-Fonds

Rue du Collège 11 • CH-2301 La Chaux-de-Fonds

Tél. +41 32 967 62 31

www.chaux-de-fonds.ch