Pierre Berthod

Président de Sierre

Miser sur la passion, la jeunesse et l’intelligence

Située dans la vallée du Rhône, Sierre est la quatrième plus grande ville du canton avec plus de 17 000 habitants. Réputée pour être la ville la plus ensoleillée de Suisse, comme en témoigne son charmant surnom de Cité du Soleil, elle s’illustre par son dynamisme économique, sa culture et ses infrastructures de qualité. Une ville qui avance et se développe comme nous l’explique Pierre Berthod, président depuis janvier 2017.

Quel regard portez-vous sur Sierre ?

Je suis un enfant du pays et j’aime profondément ma ville. On dit que c’est la cité du soleil de par son climat, le plus ensoleillé de Suisse. Nous avons la chance d’être dans un cadre splendide, entouré de montagnes, au cœur des Alpes. C’est une ville très agréable à vivre qui allie tous les avantages d’une grande ville tout en étant proche de la nature. Elle propose notamment une offre gastronomique et culturelle particulièrement riche. C’est aussi une ville jeune et dynamique avec une grande population estudiantine de part la présence de structures de formations variées, comme la nouvelle Ecole de Commerce et de Culture générale (ECCG), actuellement en cours de finalisation.

Quel bilan faites-vous de votre première année de législature ?

Un bilan plus que positif. La fonction de Président de commune est tout autant passionnante que complexe. Passionnante car elle touche à l’entier des activités de notre collectivité, la diversité des sollicitations nécessite une parfaite connaissance du fonctionnement de l’administration, des dossiers en cours et des projets en devenir. Complexe notamment car il nous faut faire comprendre que l’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers. L’un dans l’autre, le dialogue, la capacité d’écoute puis de décision sont des attributs nécessaires à l’action politique.

Quelles sont les valeurs que vous essayez d’insuffler durant ce mandat ?

Nous croyons en notre commune, en ses habitantes et habitants. Le potentiel est là et l’essai se transformera en travaillant tous ensemble. Nous sommes prêts à relever nos manches pour faire rayonner Sierre et sa région en misant sur la passion, la jeunesse et l’intelligence ! Notre objectif est de faire de Sierre une ville dynamique qui rayonne et devienne le leader de sa région. Cela passe par une dynamisation de nos prestations et de nos services, afin d’apporter des solutions aux acteurs et citoyens de la ville, une amélioration de l’image de notre commune par une communication moderne mais aussi une volonté de rassembler nos partenaires et citoyens par l’instauration d’un dialogue permanent.

Quels sont vos grands axes d’action ?

Décris dans notre projet de législature, ils sont au nombre de cinq. Il s’agit tout d’abord de développer l’attractivité de la ville tant sur le plan des infrastructures que du tissu économique. Nous souhaitons également mettre en œuvre une dynamique territoriale basée sur la collaboration intercommunale et régionale au sein notamment de l’Agglomération Valais central, mais aussi définir une politique d’aménagement du territoire visant l’amélioration de la qualité de vie des habitants. Quatrième priorité, le renforcement de Sierre comme pôle économique, d’enseignement, de recherche et d’innovation et enfin le développement de la mobilité en renforçant l’offre de transport public et en favorisant la mobilité douce.

Sierre est une ville en pleine mutation comme en témoigne le programme « Sierre se transforme ». Pouvez-vous nous en dire davantage ?

Il s’agit d’un vaste processus de transformation du centre-ville qui vise à faire de Sierre une ville nouvelle, plus conviviale, plus douce à habiter, plus agréable à visiter. Au terme du projet, les piétons et les mobilités douces prendront le pas sur la voiture avec une circulation beaucoup moins invasive. Tout le centre deviendra une zone de rencontre et la vitesse sera limitée à 30 km/h, et à 20 km/h au cœur même de la ville. A la zone piétonne de la place de la Gare devraient s’ajouter à terme d’autres tronçons sans voitures : une petite portion de l’Avenue Général-Guisan, la Place de l’Hôtel de Ville et son prolongement par la rue du Bourg et la rue Max-Huber.

Vous militez pour le développement du tourisme de la Plaine de Rhône. Que peut apporter Sierre dans ce domaine ?

Si la région est très connue pour son tourisme alpestre tournée vers les stations de ski, nous souhaitons promouvoir à Sierre un tourisme 4 saisons basé sur la culture, la gastronomie ou encore l’œnotourisme avec son célèbre vignoble. Autre atout à faire valoir, le parc naturel d’importance nationale de Finges, aux portes de la ville, qui offre des perspectives touristiques importantes. L’objectif étant d’avoir une réelle complémentarité avec l’offre touristique de montagne.

Pouvez-vous nous parler de l’offre culturelle locale ?

Il y a tout d’abord notre théâtre, le TLH, qui en plus d’offrir au public une programmation de qualité est un lieu de création adaptés pour les artistes des arts de la scène. L’offre musicale est également vaste avec des salles dévolues à la musique classique, Château Mercier, Caves de Courten ou à la musique contemporaine aux « Anciens Abattoirs ». J’ajouterais également le Musée de la Vigne et Vin. De nombreux événements ponctuent la vie sierroise par exemple le Festival Week-end au bord de l’eau qui chaque année annonce le début des vacances dans une ambiance conviviale et très détendue au bord du lac de Géronde, véritable écrin de verdure au cœur de la cité. On peut également citer la Foire Sainte-Catherine. Un rendez-vous populaire historique qui se déroule sous la forme d’un grand marché composé de stands de toutes sortes au centre-ville et réunit dans la joie et bonne humeur Sierrois et touristes.

Photo d’entrée: © Lumiere.ch
Photo galerie 1: © Lumiere.ch
Photo galerie 2: © Lumiere.ch
Photo galerie 3: © Sierre Anniviers marketing