T-METAL

Une entreprise familiale plus que centenaire

 

Fondée en 1898 par Antoine Taroni, la société T-METAL est toujours restée dans le giron familial. Spécialisée dans les constructions métalliques, l’entreprise intervient pour des chantiers de toutes importances. Reconnue depuis plus d’un siècle pour son savoir-faire, qu’il s’agisse de réaliser un escalier hors norme, une porte coupe-feu ou une pièce décorative unique, pour ne citer que quelques exemples, l’étendue des possibilités est vaste.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron

En arrivant de Côme, à pied, en Suisse, plus précisément à Montreux, Antoine Taroni fait ce long chemin sachant qu’au bout il trouvera un travail. Forgeron, il ne tarde pas à avoir des demandes et crée, en 1898, sa propre société spécialisée dans les constructions métalliques, la première du genre dans la ville à l’époque. Agile de ses mains, il joue de ses talents en réalisant toutes sortes de demandes, comme les magnifiques portes en fer forgé qui ornent toujours la devanture du Montreux Palace. Dans la foulée, son fils reprend l’entreprise familiale et la fait grandir. Durant pratiquement 50 ans, il continue à asseoir sa notoriété puis c’est au tour de son fils, André, de continuer l’histoire assisté aujourd’hui de sa propre descendance, Théo. Ensemble, ils perpétuent le savoir-faire tout en le faisant évoluer au gré des demandes et des attentes de leur fidèle clientèle.

Le métal pour tous les usages

Au total, une équipe de 7 personnes travaille les 3 métaux les plus demandés : l’aluminium, l’inox et l’acier dans l’atelier de Chailly. Le laiton peut aussi être utilisé, spécialement pour des finitions de décoration. Le travail est réalisé de manière artisanale, intégralement à la main, même si T-METAL tend à développer certains processus en numérique dans un avenir proche. Petite serrurerie, pièces de taille comme des escaliers réalisés en 1 seule pièce et pouvant atteindre 6 mètres de hauteur ou encore charpente pour une usine de petite taille, rien ne leur est impossible. « Tout ce qui peut être fait en métal, nous le réalisons », explique Théo Taroni. Leur clientèle est très large puisqu’ils répondent autant aux demandes des plus grosses entreprises générales de la région qu’aux architectes, aux gérances immobilières ou encore aux particuliers. Le sérieux et les compétences ont fait leur preuve, le bouche-à-oreille par ricochet et ainsi de très nombreux clients sont devenus des fidèles. De plus, ils savent s’adapter aux tendances du moment et proposent autant des pièces tout métal que des réalisations mêlant métal et verre, par exemple.

Une palette de choix

L’éventail des réalisations possible avec du métal est large. Ainsi, T-METAL façonne :
Garde-corps en verre : les clients peuvent choisir les verres qu’ils souhaitent, ces derniers sont ensuite insérés dans le métal qui sert alors de fixation à l’ensemble. Dans le cas d’un immeuble à Lutry, l’entreprise a répondu au cahier des charges en raccordant l’étanchéité sur le profil afin qu’elle soit invisible.
Garde-corps barreaudage : à l’hôpital Suva à Sion, un escalier en colimaçon, d’une seule pièce, a été créé et posé. Donnant l’impression d’être dans le vide, les marches en verre reposent dans un cadre soudé au tube porteur et la rampe aux marches. Acier et inox ont été utilisés pour cette réalisation.
Portails : qu’ils soient ouvrant en 2 vantaux ou coulissant, la fabrication se fait selon les demandes. Pour une villa à Chailly, le coulissant a été demandé pour cette pièce en inox imposante de 8 m de long sur 2 de haut. Installé dans une butte, quand il s’ouvre une grande partie du portail est dans le vide.
Portes : toutes les portes sont réalisables. Anti-feu aux normes SIA, totalement en métal ou mariée avec du verre, pour une entrée ou communicante, sur-mesure pour permettre l’accès aux handicapés, par exemple, tout est possible même de belles pièces en fer forgé.
Escaliers : pour la Maison des Congrès à Montreux, des escaliers de secours, allant du rez inferieur au comble, en colimaçon ont été façonnés à l’aide d’une rouleuse qui a permis de donner la forme au métal et l’arrondi souhaité. Plusieurs pièces ont été nécessaires à la réalisation de ces ouvrages de taille.
Passerelles : à Yverdon, afin de relier deux immeubles entre eux, une passerelle de 8 mètres, et 3 mètres de hauteur, a été voulue. Contrainte de l’ouvrage à la pose : les deux accès étant décalés en hauteur et latéralement, ils ont nécessité une double courbure en S de la passerelle avec un dénivelé supportable pour le passage des handicapés.
Avant-toits : pour le collège de St-Légier, un bel ouvrage en acier et verre a été posé. Des travers métalliques sur 4 mètres de longueur, sur lesquels étaient apposées des verres, ont été fixés sur l’arrière, à des poteaux, offrant au final un joli avant-toit isolant de la pluie.
Vérandas : pour des privés ou des entrées de commerces ou de sociétés, les vérandas peuvent être, comme ici, réalisées à partir d’une charpente arrondie au sol sur laquelle sont posés des verres bombés pour un plus bel effet.
Façades : à Montreux, dans un immeuble, l’entreprise a enlevé la cage d’escalier existante, sur 4 étages, et l’a remplacée par une autre en aluminium et verre.
Héliport : l’acier peut servir à des usages plus inattendus comme à l’hôpital de Montreux où une charpente métallique recouverte d’un grillage plat en caillebotis a été posé sur toute la surface de pose des hélicoptères.
Pièces décoratives : à la demande de ses clients, T-METAL peut fabriquer des pièces totalement uniques à usage décoratif comme un moulin à eau, en action aujourd’hui, qui est installé devant un restaurant.

On peut également citer les vitrages, principalement en aluminium, des clôtures, des brises vues, des cages d’ascenseurs…, la liste est longue, les possibilités de T-METAL sont infinies.

T-METAL
Chemin de la Rottaz 1 • CH-1816 Chailly-Montreux
Tél. +41 21 964 10 81
info@t-metal.chwww.t-metal.ch