Université de Neuchâtel

Une université ouverte sur le monde

L’Université de Neuchâtel propose des bachelors, masters et doctorats en lettres et sciences humaines, sciences, droit et sciences économiques qui ouvrent de nombreux horizons à ses quelques 4000 étudiants. Proche d’eux, elle met à leur disposition des programmes d’échanges sur mesure qui leur donnent accès à de prestigieuses écoles internationales. Grâce à l’étendue et la pertinence de ses propositions, elle sait se démarquer. Visite de 4 facultés à taille humaine tournées vers l’avenir.

L’Université en chiffres

En 1838 naissait l’Académie de Neuchâtel devenue Université en 1909. Aujourd’hui, elle est la plus petite université généraliste de Suisse. Classée dans le Top 20 mondial de Times Higher Education consacré aux universités de moins de 5000 étudiants, elle offre un large choix de cursus, tout en évitant l’anonymat et la saturation des auditoires qui souvent caractérisent les grands établissements. Les étudiants y bénéficient d’une véritable proximité avec le corps enseignant. En chiffre, cela se traduit par 4088 étudiants dont 60% d’étudiantes, 21,2% d’étudiants venant de l’étranger, 612 doctorants, 1065 employés (746,3 EPT), 4 facultés et 1066 titres délivrés sur la période 2017-2018.

Présentation des 4 facultés

Chacune des 4 facultés propose un panel de formations et d’options dont on découvre la diversité sur le site internet de l’Université. Ainsi, la Faculté des lettres et des sciences humaines est la plus importante avec 2000 étudiants attirés par les nombreuses combinaisons d’études proposées. Grâce à différents piliers à choix, l’étudiant a la liberté de se diriger vers plusieurs disciplines, y compris des spécialités d’autres facultés. Par exemple, on peut y combiner les sciences de l’information et de la communication avec le management. Les débouchés futurs sont très larges que l’on préfère, par exemple, s’orienter vers une carrière académique, l’enseignement ou des métiers spécialisés comme conservateur de musée. Les diplômés bénéficient d’une polyvalence recherchée dans de nombreux domaines d’activités.

La Faculté de droit permet de suivre un programme où tous les aspects des sciences juridiques sont enseignés. Avec ses plans d’études clairement balisés, les compétences juridiques de base sont atteintes au terme du bachelor. En continuant vers un master, une dizaine d’orientations sont proposées dont, parmi elles, celle de l’avocature, ou préparation aux professions judiciaires, qui est très demandée. Les étudiants peuvent également opter pour un cursus exceptionnel, bilingue, qui se déroule entre Neuchâtel et Londres, en général sur quatre semestres, et qui permet d’obtenir un double titre, à savoir un Master of Law de Neuchâtel et un LL.M du King’s College de Londres.

La Faculté des sciences est celle qui a connu la plus importante évolution depuis quelques années. Différents bachelors et masters y sont proposés. Les sciences environnementales y sont très présentes et la recherche en écologie chimique, en hydrogéologie ainsi que sur la mesure du temps font la réputation de Neuchâtel. Depuis longtemps, on y étudie les interactions entre les plantes et les insectes dans le but de développer des pratiques agricoles évitant l’usage de pesticides, s’il ne fallait citer qu’un exemple. Concernant la médecine et la pharmacie, seule la première année de bachelor peut être suivie à Neuchâtel. Comme il s’agit de branches très sélectives, cela permet aux étudiants d’expérimenter leurs aptitudes à suivre ces formations, et donc de rester à proximité de leur domicile pour ensuite continuer vers d’autres universités s’ils réussissent.

La Faculté des sciences économiques aborde l’économie politique et le management, les deux disciplines fondamentales. Elles sont complétées par des cours transversaux en méthodes quantitatives, en informatique, en finance ou encore en comptabilité. Différents masters peuvent être suivis par la suite comme celui en journalisme et communication qui ne peut être obtenu qu’à Neuchâtel pour la Suisse romande ou encore le Master en finance qui prépare les étudiants aux examens du Chartered Financial Analyst® (CFA), une certification internationalement reconnue.

Un bureau de mobilité sur mesure

L’Université de Neuchâtel encourage vivement ses étudiants à effectuer une partie de leurs cursus (1 à 2 semestres) dans une autre université suisse ou à l’étranger. Dans ce but, elle a signé des accords avec 200 établissements et offre un soutien administratif pour la préparation de leur séjour. Dans le même temps, elle accueille des universitaires venus de l’étranger dans le cadre d’échanges tels qu’ERASMUS. Grâce au bureau de la mobilité, les étudiants sont accompagnés pour les démarches, mais également au niveau des études. En effet, un programme adapté par rapport aux cours enseignés dans l’école qu’ils désirent rejoindre est préparé en amont du départ par l’Université de Neuchâtel et ce, qu’ils préfèrent aller à Taïwan ou Berlin. Certains échanges permettent d’accéder à des établissements prestigieux, comme par exemple la Law School de la Columbia University à New York.

Penser le futur

L’Université de Neuchâtel a pour ambition d’être la plus pertinente. Celle qui dans ses choix de domaines de recherches et de formation parvient à identifier et à développer les compétences-clés dans un monde en forte mutation. Elle répondra aux défis de la 4e révolution industrielle grâce à ses compétences dans l’innovation technologique et sociale, ainsi que les services de soutien à l’innovation. Avec trois quarts environ de ses effectifs engagés dans les sciences humaines et sociales au sens large, elle se consacre aux enjeux présents et à venir puisque l’innovation a des conséquences éthiques, sociétales, économiques, juridiques et culturelles.

Université de Neuchâtel

Avenue du 1er-Mars 26 • CH-2000 Neuchâtel

Tél. +41 32 718 10 00

www.unine.ch