USIC – Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils

Patrick Robyr

 

La digitalisation et la formation : les enjeux d’aujourd’hui

Forte de 1000 membres disséminés dans toute la Suisse, l’Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils, USIC, défend leurs intérêts sur tous les fronts. Pour répondre au plus près de leurs attentes, elle est constituée de groupes régionaux. Pour connaître son actualité et les dossiers en cours, rencontre avec Patrick Robyr, président de l’USIC Valais et membre du comité au niveau national.

Quelles sont les missions de l’USIC ?

L’USIC est très active et ses missions sont multiples. Ses principaux objectifs sont de sauvegarder le prestige, l’autorité professionnelle et l’autonomie des entreprises qui fournissent des prestations de nature intellectuelle en s’appuyant sur la technologie. Elle encourage l’activité de ses membres et la qualité de leurs prestations dans l’intérêt des mandants et de la collectivité publique. Elle s’efforce d’assurer aux adhérents l’exercice d’une activité professionnelle attrayante et prometteuse en fonction de l’évolution de l’économie, de l’environnement et de la société. Elle se veut très présente dans la communication de l’information du domaine comme cela a notamment été le cas pendant le COVID ou elle a été le relais de l’actualité que ce soit dans les réglementations que dans la mise à disposition de modèles administratifs pour une mise en place efficace de télétravail. Elle représente les intérêts de ses membres auprès des autorités et des organisations économiques et professionnelles, nationales et internationales. L’USIC est membre de la Fédération Internationale des Ingénieurs-Conseils (FIDIC) et de la Fédération Européenne des Associations de Conseil en Ingénierie (European Federation of Consulting Associations, EFCA).

Qu’en est-il de la révision de la loi sur les marchés publics ?

La loi a effectivement été révisée. Aujourd’hui, la plausibilité des offres rentre dans les critères d’adjudication. Dans des métiers comme les nôtres, la qualité de la prestation intellectuelle prend ainsi le pas sur le financier ce qui valorise notre travail. Le secrétariat général de l’USIC a suivi le développement au niveau fédéral. Aujourd’hui, chaque groupe de travail régional, une quinzaine au total dans tout le pays, démarre le lobbying pour que les cantons mettent en place cette révision majeure. Dans le Valais, nous unissons nos forces à celles de l’AVMC (Association Valaisanne des Mandataires de la Construction) pour faire redescendre au niveau cantonal les modifications de cette loi sur les marchés publics.

La digitalisation est un de vos défis. Quelles actions sont menées ?

Il y a plusieurs points importants relatifs à la digitalisation. Le premier amène l’USIC à veiller à la pratique des maîtres d’ouvrages pour leurs appels d’offres. En effet, nous voulons qu’ils utilisent des outils neutres, qui ne dépendent pas d’un fournisseur informatique, afin que le plus grand nombre puisse répondre à leurs demandes. La neutralité est également voulue pour les produits. Pour ce faire, les bases de données utilisées dans le BIM se doivent d’être neutres, et proposer des objets génériques bien renseignés, qui ne soient pas liés à un fabricant en particulier, pour garantir l’aspect concurrentiel du projet et l’indépendance du mandataire. La digitalisation est vraiment un de nos enjeux et tout est mis en œuvre pour qu’elle ne ferme pas les portes à certains. L’USIC accompagne les petits bureaux membres à se familiariser à elle grâce à des séminaires ou des workshops afin que chacun ait ses chances devant ce grand virage.

L’USIC est également engagée auprès de la fondation Bilding. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Building est une fondation d’utilité publique. Elle a été fondée le 6 juin 2006, à l’initiative et avec les fonds de l’union suisse des sociétés d’ingénieurs-conseils (USIC). La fondation entend promouvoir et soutenir à l’échelle de la Suisse et à tous les niveaux de formation, les jeunes gens autour de leur cursus d’ingénieure ou d’ingénieur du service secteur Planification de la construction, spécialement dans les disciplines suivantes : ingénieur civil, ingénieur électricien et ingénieur CVCS. Il s’agit de former davantage de jeunes d’ingénieures et ingénieurs motivés qualifiés qui concrétisent leur carrière professionnelle dans les secteurs du génie civil et de la technique du bâtiment.

USIC
Union Suisse des Sociétés d’Ingénieurs-Conseils
Effingerstrasse 1 • Case postale
CH-3001 Berne
usic@usic.chwww.usic.ch